Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les sites à ambiguités !

catégorie video : ici

Nassiha de Sheikh Fawzan (hafidahu Allah)

"...Les gens qui se réclament de la da'wa, il est obligatoire de regarder chez eux : où ont ils étudié ? et d'où ont ils pris leur science ? d'où est ce qu'ils viennent ? quelle est leur 'aquida ? et vous regardez leurs actes et leurs conséquences sur les gens. et qu'est ce qu'ils ont propagé comme bien ? Et qu'est ce qui résulte de leurs actes comme réforme ? Il est obligatoire d'apprendre leur état avant de se faire leurrer par leurs paroles et leurs apparences, et on ne peut se passer de cela, spécialement à notre époque dans laquelle se sont multipliés les prêcheurs aux troubles (fitan). Et le Prophète a décrit les prêcheurs aux troubles (fitan) comme étant des gens de notre souche et parlant notre langue (voir hadith Houdhayfa Ibnoul Yaman dans Sahih Al-Boukhari tome 8 page 92-93). Et quand le Prophète a été interrogé à propos de la fitna, il a dit : " des prêcheurs aux portes de l'enfer. Celui qui leur répondra, ils le précipiteront [en enfer] " Ils les a appelés prêcheurs (dou'ate) !!! Ainsi, il nous est obligatoire de faire attention à cela, et que nous ne nous réunissions pas dans la da'wa autour du premier venu, et de tous ceux qui disent : " Je fais da'wa à Allah , et ce groupe fait da'wa à Allah ! " Il est obligatoire de vérifier la réalité des choses, et il est obligatoire de vérifier la réalité des gens et des groupes..." (Tiré de "Al-Mountaqa" tome 1 page 320)

Annuaires sites salafis

salafipage.png

Fait partie des signes de l’Heure...

D’après Abû Umayya Al-Jumahî (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit:
"Fait partie des signes de l’Heure le fait que la science soit sollicitée chez les petits". [1]

Et AbdAllah Ibn al-Mubarak (mort en 181H) a dit : "Les petits : Les gens de l’Innovation, sans rapport avec l’age ». Il a dit aussi : « Ceux qui parlent selon leurs opinions".

 

[1] (Rapporté par Tabarani dans al-Kabir, Al-Lalakai dans Charh Usul al-Itiqad n°102. Authentifié par Al-Albânî dans Sahîh al-jâmi’ n°2207 et As-silsila as-sahîha n°695. Ibn Mubârak dans « Az-zuhd » n°52 et par ibn AbdilBarr dans Jami' Bayan al-'Ilm n°1051)

Nassiha de Sheikh Fawzan (hafidahu Allah)

"Ceux qui se réclament de la da’wa (prêche salafi) de nos jours, il y a parmi eux des égarés qui veulent faire dévier les jeunes et détourner les gens de la vraie religion et diviser la djamaa des musulmans et les faire tomber dans la fitna. Et Allah (soubhanou wa ta'ala) a mis en garde contre ceux là : {S'ils étaient sortis avec vous, ils n'auraient fait qu'accroitre votre trouble et jeter la dissension dans vos rangs, cherchant à créer la discorde entre vous. Et il y en a parmi vous qui les écoutent. Et Allah connait bien les Zalimoun} (Sourate 9, verset 47)..." (Tiré de "Al-Mountaqa" tome 1 page 320)

8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 01:07

 prudence-point-exclamation-signe-triangle-alerte-icone-3992 […] Toute personne qui vient à nous et souhaite que nous sortions de ce chemin, nous la repoussons dans un premier temps.

 

Mais il ne suffit pas que nous la repoussions, il nous faut clarifier et mettre en garde contre elle, nous mettons les gens en garde contre elle.

 

Il nous est impossible de nous taire à son sujet, car si nous nous taisons, les gens vont se faire tromper par cette personne.

 

Tout particulièrement si c’est une personne éloquente, un orateur, un lettré, une personne cultivée.

 

Elle trompe les gens.

 

Ils disent : « Il est compétent, c’est un penseur parmi les penseurs », comme ceci se produit à l’heure actuelle.

 

C’est une question très sensible, et il est impératif de répondre à celui qui dévie, contrairement à ce qu’affirment ceux-là.

 

Ils disent : «  Délaissez les répliques, laissez les gens tranquilles. Chacun a son point de vue, chacun a droit au respect, dispose de la liberté d’opinion et de d’expression. »

 

Ceci fait périr la communauté, ceci la fait périr.

 

Les salafs ne se taisaient pas face à des personnes comme elles, ils les dévoilaient, leur répondaient, car ils connaissaient le danger qu’ils représentent pour la communauté.

 

De même, il ne nous est pas possible de nous taire sur leur mal.

 

Au contraire, il est indispensable de clarifier ce qu’Allah a descendu, sans cela, nous serions parmi ceux qui cachent la vérité.

 

Ceux dont Allah a dit (traduction rapprochée) :

 

{Ceux qui cachent ce que Nous avons fait descendre comme preuves claires et comme droit chemin après que Nous l’avons clarifié pour les gens dans le Livre, voilà ceux qu’Allah a maudits et que les maudisseurs maudissent.} [La Vache : 159]

 

La question ne se réduit pas à l’innovateur en lui-même, mais concerne également celui qui se tait à son sujet.

 

Celui qui se tait à son égard est concerné par le péché et le châtiment, car son devoir est d’expliquer et de clarifier aux gens ; et ceci est la fonction des répliques scientifiques, les répliques scientifiques qui sont maintenant disponibles dans les bibliothèques des musulmans.

 

Toutes préservent jalousement le droit chemin et mettent en garde contre ces personnes.

 

Il ne faut pas que se propage parmi nous cette idée, celle de la liberté d’opinion et d’expression, du respect de l’autre, etc.

 

Nous ne visons pas l’autre en lui-même, notre objectif est la vérité.

 

Nous ne cherchons pas à critiquer les gens, l’objectif est de clarifier la vérité.

 

Ceci est un dépôt qu’Allah a fait reposer sur les savants.

 

Il n’est donc pas permis de se taire sur de telles personnes.

 

Hélas, si quelqu’un leur réplique, ils lui disent : « Tu te précipites, tu as ceci et cela, celui-ci ne mérite pas qu’on lui réponde. Si tu t’étais tu, son cas ne serait pas devenu célèbre. » ; et d’autres choses encore parmi les mauvaises insufflations (wasâwis).

 

Ceci ne décourage pas les gens de science de clarifier pour les gens le mal de ces prêcheurs de l’égarement.

 

Ceci ne les décourage pas.

 

Cependant, nous disons qu’il faut que ceci vienne des gens de science.

 

Ce n’est pas le rôle de toute personne de répliquer ou de tout un chacun de…

 

Il est indispensable que ce rôle ne revienne qu’aux gens doués de science et de clairvoyance, ceux qui font la distinction entre l’erreur et ce qui est juste, entre la vérité et le faux.

 

Ils savent comment répliquer et connaissent les preuves et les réponses aux ambiguïtés. 

 


right and down arrow Sheikh Salih Ibn Fawzan Abdallah Al Fawzan - hafidahu Allah

 


 

 

right and down arrow Traduit et publié par: 

 

  

  

Repost 0
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 21:33
 prudence-point-exclamation-signe-triangle-alerte-icone-3992 Si tu vois un homme faire les éloges des gens du mal et des savants de l’égarement, sache que c’est un pervers et un égaré. En effet, il ne fait leurs éloges que parce qu’il les aime et approuve leur voie
 
Et si tu vois un homme faire les éloges des gens de la Sunna comme l’Imam Ahmed ou Ibn Al Moubarak ainsi que des savants parmi les disciples des compagnons et ceux qui sont venus après eux, sache que c’est une personne de bien. En effet, il ne fait les éloges des gens de la Sunna que parce qu’il aime la Sunna et s’accroche à elle.
 
Et cela nous donne une leçon, car certains frères et étudiants en science font les éloges des innovateurs, des gens des passions et de ceux qui ont des pensées déviantes, ils font leurs éloges sans prêter attention à leurs pensées et leurs voies.
 
Ceci est très dangereux !
 
Ils parlent sur les gens du bien et les rabaisse, car ils entendent ces derniers les rabaisser et les croient.
 
Ceci est très dangereux !
 
S’ils rabaissent les gens du bien, de la science et de la Sunna et font les éloges de ceux qui suivent des pensées et des voies égarées.
 
Ceci est très dangereux !
 
Ceci est dans le cas où ils parlent seulement, sans même les fréquenter…
Cela nous met en garde contre ce dans quoi sont tombés beaucoup de gens aujourd’hui…
 
 
Ecouter le Sheikh :
ici
 

right and down arrow Sheikh Salih Ibn Fawzan Abdallah Al Fawzan - hafidahu Allah

right and down arrow Traduit et publié par: daralhadith-sh.com    
 
Repost 0
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 20:12

help blue buttonQuestion :

Quels sont les attributs des savants que l'on peut suivre ?


ui button default Réponse :

Les savants qu'on suit sont les gens de science qui ont appris et compris le livre d'Allah ainsi que la sunna du Prophète (صلى الله عليه وسلم).

Ceux qui se caractérisent par la science bénéfique et les œuvres pieuses. Les savants qu'on suit sont ceux qui ont rassemblé entre ces deux choses : la science bénéfique et les œuvres pieuses.

On ne prend pas pour exemple un savant qui n’œuvre pas avec sa science, ni un ignorant qui n'a pas de science. On ne prend exemple que sur celui qui a rassemblé entre la science bénéfique et les œuvres pieuses.

Concernant les savants de notre pays que l'on peut suivre, écouter leurs cassettes et leurs cours, ils sont nombreux par la grâce d'Allah. Ils sont connus auprès des gens. Tout le monde les connaît que ce soit le petit, le grand, celui qui habite en ville ou le bédouin. Ils connaissent tous les gens de science, ceux de qui on écoute la parole et de qui on prend exemple.

Ce sont eux qui s'occupent des affaires de la communauté comme les fatwas, les jugements, l’enseignement et autres. Ceux qui sont connus pour leur science et leur piété.

Et à la tête de nos savants son éminence le cheikh Abd al Aziz ibn Baz. C'est un homme qui a été comblé par Allah d'une grande science, d’œuvres pieuses, de l'appel à Allah, de la sincérité et de la véracité. Il a été comblé de choses que personne n'ignore.

Et par la grâce d'Allah, il a découlé de lui d'énormément de bien que ce soient des écrits, des livres, des cassettes ou des cours.

Il y a aussi les savants qui délivrent des fatwas sur le programme Nour 'ala AdDarb. Eux aussi sont des gens en qui la communauté a confiance ainsi qu'en leurs fatwas. Car ils sont connus pour leurs fatwas remplies de piété et leurs paroles bénéfiques.

Il y a son éminence le cheikh Abd al Aziz ibn Baz, son éminence le cheikh Mohamed ibn Salih al Otheimin ainsi que les nobles cheikhs parmi les juges. Car ils ne peuvent pas juger entre les gens dans leurs affaires de sang, d'argent et de mariage sans que les gens ne leurs fasse confiance. Les juges dans les tribunaux sont parmi ceux à qui l'on peut faire confiance. Car le gouverneur ainsi que la communauté leur ont fait confiance dans ces affaires.

Il y a aussi parmi les grands savants qui ont de l'ancienneté dans l'appel à Allah le noble cheikh Abd al Mouhsin al Abbad, le noble cheikh Rabi' ibn Hadi, le noble cheikh Salih Suhaymi, le noble cheikh Mohamed Aman al Jami.

Ils ont fait de gros efforts dans l'appel à Allah, à la sincérité et dans la réfutation de ceux qui ont dévié du droit chemin dans l'appel à Allah que ce soit voulu ou non.

Ils ont une grande connaissance, de l’expérience, la connaissance des avis, s'ils sont authentiques ou non.

Il faut propager leurs cours et leurs cassettes et en profiter, car il y a dedans énormément de bénéfices pour les musulmans.

 

 


right and down arrow Sheikh Salih Ibn Fawzan Abdallah Al Fawzan - hafidahu Allah


right and down arrow Traduit et publié par: daralhadith-sh.com

Repost 0
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 19:04

help blue buttonQuestion :
 J’ai l’intention d’écrire à propos de certains groupes égarés et de
mettre en garde contre eux. Cependant ces groupes ne sont pas sortis
de la religion, certains savants ont fait leurs éloges et je crains
qu’ils invoquent contre moi.
Que me conseillez-vous, sachant que ces groupes sont déviants ?
 


ui button default Réponse :
Il est obligatoire pour toi d’éclaircir la vérité.  Si tu es sur de
leurs erreurs et de leurs égarements, que tu es sur à cent pour cent,
que tu as la science et la capacité d’éclaircir cela, alors c’est
obligatoire pour toi.
 

« Allah prit, de ceux auxquels le Livre était donné, cet engagement :
« Exposez-le, certes, aux gens et ne le cachez pas ». » [1]
 

« Certes ceux qui cachent ce que Nous avons fait descendre en fait de
preuves et de guide… » [2]

Il n’est pas permis de cacher la science. Si tu as de la science et
que tu es sur des égarements de certains groupes, alors éclairci cela
aux gens afin qu’ils s’en méfient.

Cela fait partie du bon conseil.

Le Prophète  a dit :
« La religion c’est le bon conseil. »

Nous avons dit :
« Pour qui ô messager d’Allah ? »

Il  a dit :

« Pour Allah, Son livre, Son Messager, les dirigeants des musulmans et
l’ensemble des gens. »


Ne crains pas les gens ! Il faut que tu craignes Allah et que tu
démontres la vérité. Réfute le faux et ne crains pas les gens.

 


right and down arrow Sheikh Salih Ibn Fawzan Abdallah Al Fawzan - hafidahu Allah


right and down arrow Traduit et publié par: daralhadith-sh.com

Repost 0
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 00:32

help blue buttonQuestion :

Qu’Allah fasse en sorte que vous soyez bénéfiques à l'islam et aux musulmans votre éminence Sheikh Salih :

 

« Dans le hadith du Messager (paix et bénédictions d’Allah sur lui) : " Celui qui vivra verra de nombreuses divergences, alors attachez-vous fermement à ma Sounna et à celle des compagnons bien guidés. Accrochez-vous à elle avec vos molaires... " ; Il (questionneur) dit : « Ô Sheikh, est-ce que c’est cette divergence qui touchera la nation musulmane vers la fin des temps et l’affaiblira ? Et est-ce cette divergence est propre à la croyance (‘aquida) ou elle est d’ordre général ? Quelle est votre consigne pour les musulmans à ce sujet ? "

 

 

ui button default Réponse :

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Louange à Allah, Seigneur de l'univers et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur notre Prophète Muhammad, ainsi que sur sa famille et tous ses compagnons.

 

Ceci dit :

 

Le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a effectivement averti ses compagnons par un sermon concis et éloquent qui fit couler les larmes et remplit les cœurs de crainte ; ils dirent alors : « Ô messager d’Allah ! On dirait le sermon de quelqu’un qui fait ses adieux. Fais-nous donc quelques recommandations »

  

 

Il dit : « Je vous recommande de craindre Allah, d’écouter et d’obéir même si votre émir est un esclave. Celui d’entre vous qui vivra, verra de grandes divergences. Suivez ma Sounna et la Sounna des califes bien guidés après moi. Accrochez-vous y, mordez-y avec vos molaires. Et prenez garde aux nouveautés (dans la religion) [Muhdâthat], car toute innovation est un égarement ». [Rapporté par Abû Daoud (4607) et par At-Tirmidhi (2676). Authentifié par Sheikh Al-Albani dans Irwa Al-Ghalil (2455)].

  

 

Il s’agit là d’un hadith de la plus haute importance, dans lequel le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a annoncé l’apparition de la divergence pour ceux dont le terme fixé sera long ; et plus ce laps de temps sera long, plus cette divergence se multipliera entre les gens, entre les musulmans.

  

 

Certes, la divergence est blâmable ; et ce qui est demandé c’est l’union sur la vérité et de ne pas céder à la division et à la divergence. Et celui qui tombe dans l’erreur, il est obligatoire pour lui de revenir à la vérité, et la balance [qui doit être pris en considération] se trouve dans le Livre d’Allah et la Sounna de Son Messager (paix et bénédictions d’Allah sur lui) ; Allah – Le Très Haut – dit :

  

« Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-le à Allah et au Messager, si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleure interprétation (et aboutissement). » [S04. V59]

  

 

La divergence est un fait inévitable, cependant il est obligatoire de revenir, il est obligatoire pour ceux qui sont en divergence de revenir au Livre et à la Sounna afin que l’on puisse distinguer celui qui est dans le vrai de celui qui se trouve dans l’erreur ; ainsi, on pourra se saisir de ce qui est juste et délaisser l’erreur, ceci est une obligation.


Quant à camper sur ses positions, que chacun demeure sur son avis même s’il a tord, ceci n’est pas acceptable car cela fait partie de l’entêtement, ceci fait partie de l’entêtement et du suivi aveugle (suivre ses propres penchants) et certes, il n'est de force ni de puissance qu'en Allah.


Cependant, cela surviendra, ce genre de divergence qui découle de l’entêtement et du suivi aveugle surviendra dans les croyances et sur les questions de jurisprudence, dans tous les domaines de la religion il y aura divergence.

  

Les groupes et les partis se multiplieront, chacun prétendra être sur la vérité et dira de l’opposant qu’il est dans l’erreur ; et tout ceci n’est autre que la conséquence d’un suivi aveugle (suivre ses propres penchants) - et certes, il n'est de force ni de puissance qu'en Allah – et également d’un entêtement faussé qui n’est pas permis.

  

 

Et on ne peut se prémunir de cette divergence que par deux ou trois points mentionnées par le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) :

  

 

Premier point : Ecouter et obéir au détenteur du pouvoir et rester groupé avec le groupe des musulmans ; incorporer le groupe des musulmans, ceci est une chose qui protège par la Volonté d’Allah, contre la divergence (division).

 

 

Deuxième point : Suivre la Sounna du Messager (paix et bénédictions d’Allah sur lui) et ce point est comparable à la parole du Très Haut : « Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-le à Allah et au Messager... » [S04. V59].


Le suivi de la Sounna du Messager (paix et bénédictions d’Allah sur lui) protège de la divergence ; la personne prend en compte une chose sur la base d’une preuve tirée de la Sounna du Messager (paix et bénédictions d’Allah sur lui) et de ce fait la divergence se retrouve confinée.


Également la Sounna des Califes bien guidés qui sont au nombre de quatre : Abu Bakr et‘Omar et ‘Outhman et ‘Ali (qu’Allah soit satisfait d’eux), leur sounna n’est que le suivi du Messager (paix et bénédictions d’Allah sur lui) ; le fait de la mettre en application revient à reproduire la Sounna du Messager (paix et bénédictions d’Allah sur lui).

 

 

Troisièmes point : S’écarter des innovations car celles-ci divisent les gens et c’est la raison pour laquelle il [le Messager (paix et bénédictions d’Allah sur lui)] a dit : " Et faites attention aux innovations, car toute innovation (bid’a) est un égarement" ; les innovations divisent les gens et les répartissent en partis et en sectes tout comme cela suscite entre eux l'inimitié et la haine, contrairement à la Sounna qui rassemble les cœurs et unie les musulmans entre eux. Il s’agit-là de points très importants et d’une recommandation de la plus haute importance provenant du Messager (paix et bénédictions d’Allah sur lui). Na’am...

 

 

 


right and down arrow Sheikh Salih Ibn Fawzan Abdallah Al Fawzan - hafidahu Allah


right and down arrow Source : www.sahab.net| www.alfawzan.ws

right and down arrow Traduction adaptée & rapprochée :AbuKhadidja Al Djazairy | www.alghourabaa.com



 

 

 

Repost 0
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 21:39

help blue buttonQuestion :

Quel est votre point de vue sur le minhaj des mouwazanat [1]?

 

 

ui button default Réponse :

Nous ne connaissons pas le minhaj des mouwazanat. C’est une chose qui a été inventée par des ignorants. Nous ne connaissons pas cela.

 

Les balances (mouwazanat) sont auprès d’Allah, c’est Lui qui estime les bonnes et mauvaises actions puis qui rétribue leur auteur en fonction de celles-ci.

 

Quant à nous, nous ne détenons pas cette science, mais nous réfutons celui qui se trompe. Celui qui commet une erreur, nous le réfutons sans devoir mentionner ses bonnes actions.

 

Les bonnes actions sont auprès d’Allah, quant à nous, nous nous contentons de réfuter les erreurs.

 

 Ecouter le sheikh :

 ici

 

 


right and down arrow Sheikh Salih Ibn Fawzan Abdallah Al Fawzan - hafidahu Allah


right and down arrow Traduit et publié par: daralhadith-sh.com

right and down arrow [1] Al Mouwazana signifie en arabe : balance, équilibre ou comparaison. Le Minhaj des mouwazanat consiste à mentionner les bonnes actions de la personne que l’on réfute sous prétexte d’être équitable. Ceci est une innovation et nombreux sont les savants à avoir mis en garde contre cette façon de faire.

Repost 0
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 17:40

prudence-point-exclamation-signe-triangle-alerte-icone-3992Les innovations sont de différentes sortes mais elles sont toutes mauvaises. Il ne faut pas être laxiste en disant ceci n’est qu’une petite innovation.

 

Il ne faut pas être complaisant avec les innovations car elles sont comme des étincelles de feu, si on les laisse, elles brûlent tout ce qu’il y a autour d’elles, mais si on les éteint directement, les gens seront préservés de leurs maux. C’est ainsi que sont les innovations.

 

Les musulmans doivent donc se méfier des innovateurs et ne pas avoir de bonnes pensées sur eux. Ils ne doivent pas se faire leurrer par leurs apparences en disant qu’ils sont des gens qui font beaucoup d’adorations, qui se repentent beaucoup, qui attendrissent les cœurs, qui évoquent beaucoup (Allah)…

 

Tant que ce sont des innovateurs, ne te laisse pas berner.

 

Fréquenter ceux qui font des péchés, malgré que ce soit une grande erreur, est moins grave que fréquenter les innovateurs.

 

Donc ne fréquente pas les innovateurs et ne soit pas complaisant avec eux.

 

 Ecouter le sheikh :

 ici

 


right and down arrow Sheikh Salih Ibn Fawzan Abdallah Al Fawzan - hafidahu Allah


right and down arrow Traduit et publié par: daralhadith-sh.com

 

 

 

 

Repost 0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 17:35

exclamation2Au nom d’Allah, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux.

 

 

Si les réfutations sont scientifiques, qu’elles proviennent des gens science et de confiance, qu’elles sont profitables, avertissent et orientent les musulmans alors il est obligatoire de les propager pour en tirer profit, éclairer les musulmans et protéger les jeunes ainsi que ceux qui n’ont pas les capacités de connaître ces ambiguïtés.

 

 

Ces réfutations, qui proviennent des gens de science et de clairvoyance profitent à tous, suppriment les ambiguïtés et éclairent les musulmans.

 

 

Donc celui qui les propage a une récompense auprès d’Allah.

 

 


right and down arrow Sheikh Salih Ibn Fawzan Abdallah Al Fawzan - hafidahu Allah


right and down arrow Traduit et publié par daralhadith-sh.com

 

 

 

Repost 0
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 18:58

error button Allah –Le Très Haut – dit (traduction rapprochée) :

 

« "Et voilà Mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le donc; et ne suivez pas les sentiers qui vous écartent de Sa voie. «Voilà ce qu'Il vous enjoint. Ainsi atteindrez-vous la piété. » [Sourate Al-An’am V.153]

 

 

Et aussi (traduction rapprochée) :

 

« O les croyants! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d'entre vous qui détiennent le commandement. Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-le à Allah et au Messager, si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleure interprétation (et aboutissement). » [Sourate An-Nissa V.59]

 

 

Et le Prophète (bénédiction et salut d’Allah sur lui) a dit :

 

 

« …En réalité, celui d’entre vous qui vivra après moi verra une divergence de vues. Restez donc attachés à ma Sounna, à celle des califes bien guidés après moi. Mordez-y à pleine dents (par vos molaires).». [Rapporté par Ahmad, Abou Daoud et At-Tirmidhi qui le déclare : bon et authentique].

 

Ainsi, dans ce hadith, Allah et Son Messager nous ordonne de nous référer à l’avis qui repose sur une preuve (dalil) tirée du Livre (Coran) et la Sounna dans le cas ou des savants divergent au sujet d’un jugement concernant un sujet plutôt qu’un autre et de délaisser ce qui est non conforme aux preuves (dalil) car ceci est un signe montrant la Foi en Allah et au Jour dernier et parce que cela est préférable pour nous et d’une meilleure finalité.

 

 

Et si nous devions prendre les autres arguments opposés aux preuves (le Coran et la Sounna), alors nous connaitrions la division en s’éloignant du chemin d’Allah et cela nous conduirait sur un chemin sinueux et finalement vers un égarement certain comme ceci nous a été révélé au sujet des juifs et des chrétiens qui ont pris leurs rabbins et leurs moines, comme Seigneurs en dehors d'Allah.

 

 

Et lorsque 'Adi Ibn Hâtim (qu’Allah soit satisfait de lui) questionna au sujet de ces gens qui ont été pris comme Seigneurs en dehors d'Allah, le Prophète (bénédiction et salut d’Allah sur lui) expliqua que "les prendre comme Seigneur en dehors d’Allah " signifie qu’ils les ont suivi lorsqu’ils eurent autorisé ce qu’Allah avait rendu illicite et lorsqu’ils eurent interdit ce qu’Allah avait rendu licite.

 

 

Ainsi, tu vois aujourd’hui beaucoup de ces gens-là lorsque tu interpelles l’un d’entre eux sur sa faute et que tu lui fais la remarque, il te répond : « sur ce point il y a divergence… ».

 

 

Tu vois cette personne se réfugier derrière la divergence pour se justifier de son acte même si cet acte est opposé aux preuves (dalil) ;quelle est donc la différence entre elle et ce sur quoi étaient les gens du livre ?

 

 

Ceux qui ont pris leurs rabbins et leurs moines, comme Seigneurs en dehors d'Allah !

 

 

Il est recommandé à ces gens-là qu’ils craignent Allah au plus profond d’eux même et qu’ils sachent que la divergence sur une question ne veut pas dire s’opposer aux preuves (dalil) ; conséquence de cela beaucoup d’ignorants (dans la religion), suivent l’avis de personnes qui ont enregistrées sur leur ordinateur des propos collectés dans des livres qui traitent des divergences et se permettent, sans discernement, de donner leur avis sur la question selon leur propre inclinaison, sans faire la distinction entre les avis qui s’appuient sur des preuves fiables de ceux qui ne le sont pas, soit par pur ignorance ou parce qu’il suit sa propre passion.

 

 

Quant à l’ignorant (dans la religion), il ne lui est pas permis de s’exprimer sur la législation d’Allah en s’appuyant sur ce qu’il a pu lire ou écouter comme enregistrement alors qu’il n’a pas le savoir qui lui permettrait de voir si cela repose sur un bien-fondé et si cela est conforme ou pas au Livre et la Sounna ; Allah ne nous a pas ordonné de revenir aux livres de jurisprudence sans compréhension, mais Il nous a ordonné de consulter les gens de science comme Il – Gloire à Lui –dit dans ce verset (traduction rapprochée) :

 

 

« Demandez donc aux gens du rappel si vous ne savez pas. » [Sourate An-Nahl V.43].

 

 

Et celui qui suit ses passions, il ne lui est pas permis de faire de sa passion sa propre divinité en dehors d’Allah ; c’est-à-dire de prendre une parole qui est en adéquation avec ses penchants et d’en rejeter une autre qui ne l’est pas.

 

 

Allah –Le Très Haut – dit (traduction rapprochée) :

 

 

« Et qui est plus égaré que celui qui suit sa passion sans une guidée d'Allah? » [Sourate Al Qassass V.50]

 

 

« Ne vois-tu pas celui qui a fait de sa passion sa divinité? Est-ce à toi d'être un garant pour lui? » [Sourate Al Forqan V.43]

 

 

Il n’est pas permis à celui qui a de la science de promulgué aux gens ce qui se rapproche de son propre penchant, ainsi il va les égarer très loin du sentier d’Allah, en prenant pour prétexte de prôner la faciliter (aux gens) alors qu’en réalité, la facilité se trouve dans le suivi des preuves pour ne pas faire partie de ceux qu’Allah a dit d'eux (traduction rapprochée) :

 

 

« Qu'ils portent donc, au Jour de la Résurrection, tous les fardeaux de leurs propres œuvres ainsi qu'une partie des fardeaux de ceux qu'ils égarent, sans le savoir.» [Sourate An-Nahl V.25]

 

 

Je demande à Allah de nous accorder à tous la science utile et les œuvres pieuses. Que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur notre Prophète Muhammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 


 

right and down arrow Sheikh Salih Ibn Fawzan Abdallah Al Fawzan - hafidahu Allah


right and down arrow Source : www.alfawzan.ws

right and down arrow Traduction rapprochée : par AbuKhadidja Al Djazairy | www.alghourabaa.com

 

 

Repost 0
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 12:23
help blue button Question :
Certaines personnes, qu’Allah les guide, sanctifie certains individus et s’accrochent fanatiquement à leurs avis. Quel est votre conseil pour eux ?

ui button default Réponse :
Il est obligatoire de suivre la vérité d’où qu’elle vienne et ne pas suivre les individus qui s’opposent à la vérité. L’imam Ahmad (rahimahullah) a dit : « Je suis stupéfié par les gens qui connaissent la chaîne de narration (d’un hadith) et son authenticité, mais suivent l’avis de Sufyan (dans ce qui est en contradiction avec la preuve). » Et Allah, le Très-Haut, dit : « Que ceux, donc, qui s’opposent à son commandement prennent garde qu’une épreuve ne les atteigne, ou que ne les atteigne un châtiment douloureux » [Sourate An-Nur : 63] Ibn Abbas (radiallahu ‘anhu) a dit : « Je crains que des pierres ne tombent sur vous du ciel - je dis Allah a dit et vous dites Abû Bakr et Umar ont dit. » Ainsi, si cet avertissement et cette menace concerne le suivi des gens les plus pieux après les prophètes, alors qu’en est-il du suivi de « celui qui n’est ni ici ni là » (c’est-à-dire personne), comme ceux qui ne sont pas connu pour avoir de la science ou de la piété, mais sont experts dans les discours divers ? [1]

help blue button Question :
Quel est le jugement sur quelquun qui aime un savant ou un prêcheur et dit : « je l’aime beaucoup », « je ne veux entendre personne le réfuter » et « je prendrai ses paroles même si elles sont en opposition avec la preuve parce que ce shaikh est plus conscient de la preuve que nous ne le sommes. »

ui button default  Réponse :
Ceci est du ta’asub (fanatisme), qui est détesté et condamné et ceci n’est pas permis. Nous aimons les savants, la louange est à Allah et nous aimons les prêcheurs à la voie d’Allah. Cependant, si l’un d’entre eux se trompe dans une question, nous clarifions la vérité en ce qui concerne cette question, avec la preuve. Et cela n’amoindrit pas l’amour ou le statut de celui qui a été réfuté. L’imam Malik (rahimahullah) a dit : « Il n’y a aucun de nous, qui ne puisse réfuter ou être réfuté, à part celui enterré dans cette tombe » – c’est à dire le messager d’Allah (salallahu ‘alayhi wa salam). Ainsi, quand nous réfutons un des savants ou une des personnalités nobles, cela ne signifie pas que nous avons une haine pour lui ou que nous le diminuons. Plutôt nous clarifions ce qui est correct. C’est pourquoi quand un savant a vu qu’un de ses semblables s’est trompé, il a dit : « ainsi est notre ami aimé, cependant la vérité est bien plus aimée de nous que lui. » Ceci est la voie correcte.
 
Et ne comprenez pas de la réfutation d’un savant dans une question sur laquelle il s’est trompé, que cela signifie une diminution ou une haine pour lui. Au contraire, les savants n’ont pas cessé de se réfuter (à travers l’histoire), mais malgré cela, ils sont frères tenant de l’amour l’un pour l’autre. Il ne nous est pas permis d’accepter entièrement tout ce qu’un individu dit – qu’il soit dans le vrai ou le faux - parce que ceci est du ta’asub (fanatisme aveugle). (Le seul) dont nous pouvons prendre toutes ses paroles et n’en laisser aucune est le messager d’Allah, parce qu’il est le messager de son Seigneur et il ne parle pas de son propre désir. Quant à d’autres que lui, ils peuvent se tromper de temps en temps et voir juste de temps en temps. Même s’ils sont parmi les plus vertueux des gens et qu’ils sont Mujtahid (c’est-à-dire des savants), ils peuvent se tromper de temps en temps et voir juste de temps en temps. Il n’y a personne qui est protégé de l’erreur sauf le messager d’Allah. Nous devons savoir cela.
 
En outre, nous ne cachons pas l’erreur par amour pour tel et tel individu. Plutôt, nous devons exposer et clarifier l’erreur. Le prophète (sallallahu alayhi wa sallam) a dit : « La Religion c’est la sincérité (le bon conseil). » Nous avons dit : "à qui ?" Il (sallallahu alayhi wa sallam) a dit : « à Allah, Son Livre, Son Messager, les gouverneurs musulmans et les gens communs. » La clarification de l’erreur tombe sous la Sincérité envers chacun. Mais quant à la dissimulation de l’erreur, alors elle est en opposition avec la Sincérité. [2]
  

 right and down arrow Sheikh Salih Ibn Fawzan Abdallah Al Fawzan - hafidahu Allah


 right and down arrow Source : [1] Al-Ajwiba Al-Mufida : p. 108, [2] Al-Ajwibah Al-Mufida : pg. 120-122

 right and down arrow Traduit par : www.salafs.com

Repost 0