Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les sites à ambiguités !

catégorie video : ici

Nassiha de Sheikh Fawzan (hafidahu Allah)

"...Les gens qui se réclament de la da'wa, il est obligatoire de regarder chez eux : où ont ils étudié ? et d'où ont ils pris leur science ? d'où est ce qu'ils viennent ? quelle est leur 'aquida ? et vous regardez leurs actes et leurs conséquences sur les gens. et qu'est ce qu'ils ont propagé comme bien ? Et qu'est ce qui résulte de leurs actes comme réforme ? Il est obligatoire d'apprendre leur état avant de se faire leurrer par leurs paroles et leurs apparences, et on ne peut se passer de cela, spécialement à notre époque dans laquelle se sont multipliés les prêcheurs aux troubles (fitan). Et le Prophète a décrit les prêcheurs aux troubles (fitan) comme étant des gens de notre souche et parlant notre langue (voir hadith Houdhayfa Ibnoul Yaman dans Sahih Al-Boukhari tome 8 page 92-93). Et quand le Prophète a été interrogé à propos de la fitna, il a dit : " des prêcheurs aux portes de l'enfer. Celui qui leur répondra, ils le précipiteront [en enfer] " Ils les a appelés prêcheurs (dou'ate) !!! Ainsi, il nous est obligatoire de faire attention à cela, et que nous ne nous réunissions pas dans la da'wa autour du premier venu, et de tous ceux qui disent : " Je fais da'wa à Allah , et ce groupe fait da'wa à Allah ! " Il est obligatoire de vérifier la réalité des choses, et il est obligatoire de vérifier la réalité des gens et des groupes..." (Tiré de "Al-Mountaqa" tome 1 page 320)

Annuaires sites salafis

salafipage.png

Fait partie des signes de l’Heure...

D’après Abû Umayya Al-Jumahî (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit:
"Fait partie des signes de l’Heure le fait que la science soit sollicitée chez les petits". [1]

Et AbdAllah Ibn al-Mubarak (mort en 181H) a dit : "Les petits : Les gens de l’Innovation, sans rapport avec l’age ». Il a dit aussi : « Ceux qui parlent selon leurs opinions".

 

[1] (Rapporté par Tabarani dans al-Kabir, Al-Lalakai dans Charh Usul al-Itiqad n°102. Authentifié par Al-Albânî dans Sahîh al-jâmi’ n°2207 et As-silsila as-sahîha n°695. Ibn Mubârak dans « Az-zuhd » n°52 et par ibn AbdilBarr dans Jami' Bayan al-'Ilm n°1051)

Nassiha de Sheikh Fawzan (hafidahu Allah)

"Ceux qui se réclament de la da’wa (prêche salafi) de nos jours, il y a parmi eux des égarés qui veulent faire dévier les jeunes et détourner les gens de la vraie religion et diviser la djamaa des musulmans et les faire tomber dans la fitna. Et Allah (soubhanou wa ta'ala) a mis en garde contre ceux là : {S'ils étaient sortis avec vous, ils n'auraient fait qu'accroitre votre trouble et jeter la dissension dans vos rangs, cherchant à créer la discorde entre vous. Et il y en a parmi vous qui les écoutent. Et Allah connait bien les Zalimoun} (Sourate 9, verset 47)..." (Tiré de "Al-Mountaqa" tome 1 page 320)

9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 01:56

error button Sheikh  Mohammed Ibn Ramzane Al-Hadjiri -qu'Allah le préserve- a dit :

 

[…] Cet outil de communication moderne, ce moyen de diffusion qui permet de rejoindre les salles de discussions sur Paltalk, ceci est un bienfait [Ni’ma], c’est un bon moyen si il est utilisé à bon escient.

 

Cependant, dans certaines salles on y découvrira des personnes qui sont de parfaits inconnus et donc, l’inconnu a certes pour obligation de se faire connaître ou de se faire reconnaître.

 

Ceci est chose fréquente chez certaines personnes qui ouvrent des salons et y enseignent alors que l’on ignore de lui s’il a effectivement étudié la science [Al ‘Ilm], aussi cette personne n’a certainement pas de savants (Chouyoukhs) auprès de qui il puise la science et il est fort probable qu’elle puise sa science uniquement que dans les livres ou dans ce qui s’y apparente.

Et comme il a déjà été dit auparavant, dans une ancienne parole : « celui qui a pour "enseignant" son "livre", alors ses erreurs sont beaucoup plus nombreuses que ses bonnes réponses ». Il est à l’exemple de Tawma le médecin (Al Hakim) qui n’a pas su faire la différence dans son remède dans la lecture du mot graine de nigelle [Haba Sawda] et celle du serpent noir [Al-Hayyah As-sawda]. Il a rejeté un bénéfice pour préconiser un préjudice sans toutefois en avoir eu l’intention car il se peut que dans un bien, se cache un préjudice.

Faites donc bien attention à ces quelques personnes qui participent aux salons et qui donnent des cours, qu’Allah les récompense pour cette intention qu’ils manifestent à vouloir faire le bien, mais qui êtes-vous ? Auprès de qui avez-vous étudié, de qui avez pris la science ?

Il a été rapporté de Salman Al-Farissi qui dit : '' les gens resterons dans le bien tant que les derniers prendront (la science) des premiers et s’il venait que les premiers disparaissent avant que les derniers prennent la science des premiers alors les gens se retrouveront en perdition '' [Cité par Ad-Darimi dans son « introduction »].

Ceci montre bien l’importance d’une chaîne de transmission quant à l’acquisition de la science et de cette attache qui existe entre les élèves et les gens de science quant à acquérir la science auprès des savants (c'est-à-dire que le savant à pris la science d’un autre Sheikh avant lui et que ce dernier à également pris la science auprès d’un autre etc.).

Voilà donc tout simplement, cette remarque et cet avertissement, dont je tenais ainsi à faire part à tout le monde et afin que les gens en tiennent bien compte.

Et nous implorons Allah afin qu’Il accorde à tout le monde, les bénéfices de l’adoration qu’ils vouent à Allah et que la bénédiction et salut d’Allah soient sur Muhammad.

 

 

Ecouter le Sheikh :

 

Traduction en français par le frère Abdelmalik Abou Adam :

 


right and down arrow Sheikh Mohammed Ibn Ramzane Al-Hadjiri - hafidahu Allah


right and down arrow Source : www.dawa-messenger.com

 


Repost 0