Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les sites à ambiguités !

catégorie video : ici

Nassiha de Sheikh Fawzan (hafidahu Allah)

"...Les gens qui se réclament de la da'wa, il est obligatoire de regarder chez eux : où ont ils étudié ? et d'où ont ils pris leur science ? d'où est ce qu'ils viennent ? quelle est leur 'aquida ? et vous regardez leurs actes et leurs conséquences sur les gens. et qu'est ce qu'ils ont propagé comme bien ? Et qu'est ce qui résulte de leurs actes comme réforme ? Il est obligatoire d'apprendre leur état avant de se faire leurrer par leurs paroles et leurs apparences, et on ne peut se passer de cela, spécialement à notre époque dans laquelle se sont multipliés les prêcheurs aux troubles (fitan). Et le Prophète a décrit les prêcheurs aux troubles (fitan) comme étant des gens de notre souche et parlant notre langue (voir hadith Houdhayfa Ibnoul Yaman dans Sahih Al-Boukhari tome 8 page 92-93). Et quand le Prophète a été interrogé à propos de la fitna, il a dit : " des prêcheurs aux portes de l'enfer. Celui qui leur répondra, ils le précipiteront [en enfer] " Ils les a appelés prêcheurs (dou'ate) !!! Ainsi, il nous est obligatoire de faire attention à cela, et que nous ne nous réunissions pas dans la da'wa autour du premier venu, et de tous ceux qui disent : " Je fais da'wa à Allah , et ce groupe fait da'wa à Allah ! " Il est obligatoire de vérifier la réalité des choses, et il est obligatoire de vérifier la réalité des gens et des groupes..." (Tiré de "Al-Mountaqa" tome 1 page 320)

Annuaires sites salafis

salafipage.png

Fait partie des signes de l’Heure...

D’après Abû Umayya Al-Jumahî (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit:
"Fait partie des signes de l’Heure le fait que la science soit sollicitée chez les petits". [1]

Et AbdAllah Ibn al-Mubarak (mort en 181H) a dit : "Les petits : Les gens de l’Innovation, sans rapport avec l’age ». Il a dit aussi : « Ceux qui parlent selon leurs opinions".

 

[1] (Rapporté par Tabarani dans al-Kabir, Al-Lalakai dans Charh Usul al-Itiqad n°102. Authentifié par Al-Albânî dans Sahîh al-jâmi’ n°2207 et As-silsila as-sahîha n°695. Ibn Mubârak dans « Az-zuhd » n°52 et par ibn AbdilBarr dans Jami' Bayan al-'Ilm n°1051)

Nassiha de Sheikh Fawzan (hafidahu Allah)

"Ceux qui se réclament de la da’wa (prêche salafi) de nos jours, il y a parmi eux des égarés qui veulent faire dévier les jeunes et détourner les gens de la vraie religion et diviser la djamaa des musulmans et les faire tomber dans la fitna. Et Allah (soubhanou wa ta'ala) a mis en garde contre ceux là : {S'ils étaient sortis avec vous, ils n'auraient fait qu'accroitre votre trouble et jeter la dissension dans vos rangs, cherchant à créer la discorde entre vous. Et il y en a parmi vous qui les écoutent. Et Allah connait bien les Zalimoun} (Sourate 9, verset 47)..." (Tiré de "Al-Mountaqa" tome 1 page 320)

14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 16:39

help blue button Question : Quel est votre conseil aux musulmans d’occident qui entendent des savants critiquant les gens impliqués dans la da'wa et qui n'acceptent pas cette critique, en disant :

« Nous connaissons ces prêcheurs et nous n'avons jamais rencontré ces savants. Ainsi comment pouvons-nous laisser ceux que nous avons connu pendant des années pour les paroles de ceux que nous n’avons jamais rencontrés ? »

ui button default Réponse : Le principe dans ce type d'affaire est que ce qui est rapporté d'une personne de confiance doit être accepté. Ainsi si une parole d'un des savants Salafis nous parvient, clarifiant la situation d'une personne, qu'il a quelques problèmes, alors celui qui entend cette parole doit accepter ce que lui rapporte cette personne digne de confiance. Ceci est le cas tant que rien ne vient contredire ou réfuter la critique ou montrer que la critique était hors de propos.

Par exemple, si la critique d'un savant sur quelqu'un nous parvient, nous devons accepter cette critique sur cette personne de la part de ce savant et il doit être suivi.

Et si vous trouvez un autre savant louant cet individu, alors le principe est que la critique a la priorité sur l'éloge, tant que celui qui a loué l'individu n'est pas venu avec une explication claire de la critique de l'autre savant, le réfutant et annulant clairement cela. Dans ce cas, nous penchons vers la parole du savant qui a loué l'individu.

Dans tous les autres cas, le principe est que nous devons accepter et suivre les paroles d'un savant digne de confiance, particulièrement quand sa critique est détaillée, expliquant la raison d'une telle critique avec les preuves qui ont nécessité la critique de cet individu. Et quand cette critique parvient aux gens, ils n'ont aucune autre alternative que de la prendre.

Je vous donnerai un exemple pour aider à clarifier cela. Imaginez si nous n'avions pas accepté les paroles des imams du Hadith en ce qui concerne les transmetteurs de hadith, leurs critiques et éloges pour eux.

help blue button Pourrait-on distinguer les narrations authentiques du messager d'Allah (sallallahu 'alayhi wa sallam) de celles qui ne le sont pas ?

ui button default La réponse :


Non, nous ne serions pas capables de les distinguer, puisque nous ne suivrions pas le facteur même qui nous permet de distinguer le sahih du dha'if, les paroles des savants sur les transmetteurs qui nous ont transmis les narrations.

De la même façon, à notre époque, les savants continuent à transmettre ce dont ils ont été témoin et connaissent des situations des différents individus. Ce témoignage est appelé le jarh wa ta'dil.

Le ta'dil signifie les paroles qui nous encouragent à prendre la science d'eux et le jarh signifie la critique qui nous empêche de faire ainsi et nous oblige à avertir les gens contre eux et Allah est plus savant.
 

 Sheikh Muhammad 'Umar Bazmul - hafidhahou Allah


 right and down arrow Article tiré du site bakkah.net
right and down arrow Source : cassette enregistrée avec la connaissance et la permission du shaykh, fichier n°AAMB002, daté 1423/6/25.
right and down arrow Traduit par les salafis de l’Est


Partager cet article

Repost 0
Published by conseils-aux-salafis - dans Sheikh Muhammad 'Umar Bazmul
commenter cet article

commentaires