Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les sites à ambiguités !

catégorie video : ici

Nassiha de Sheikh Fawzan (hafidahu Allah)

"...Les gens qui se réclament de la da'wa, il est obligatoire de regarder chez eux : où ont ils étudié ? et d'où ont ils pris leur science ? d'où est ce qu'ils viennent ? quelle est leur 'aquida ? et vous regardez leurs actes et leurs conséquences sur les gens. et qu'est ce qu'ils ont propagé comme bien ? Et qu'est ce qui résulte de leurs actes comme réforme ? Il est obligatoire d'apprendre leur état avant de se faire leurrer par leurs paroles et leurs apparences, et on ne peut se passer de cela, spécialement à notre époque dans laquelle se sont multipliés les prêcheurs aux troubles (fitan). Et le Prophète a décrit les prêcheurs aux troubles (fitan) comme étant des gens de notre souche et parlant notre langue (voir hadith Houdhayfa Ibnoul Yaman dans Sahih Al-Boukhari tome 8 page 92-93). Et quand le Prophète a été interrogé à propos de la fitna, il a dit : " des prêcheurs aux portes de l'enfer. Celui qui leur répondra, ils le précipiteront [en enfer] " Ils les a appelés prêcheurs (dou'ate) !!! Ainsi, il nous est obligatoire de faire attention à cela, et que nous ne nous réunissions pas dans la da'wa autour du premier venu, et de tous ceux qui disent : " Je fais da'wa à Allah , et ce groupe fait da'wa à Allah ! " Il est obligatoire de vérifier la réalité des choses, et il est obligatoire de vérifier la réalité des gens et des groupes..." (Tiré de "Al-Mountaqa" tome 1 page 320)

Annuaires sites salafis

salafipage.png

Fait partie des signes de l’Heure...

D’après Abû Umayya Al-Jumahî (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit:
"Fait partie des signes de l’Heure le fait que la science soit sollicitée chez les petits". [1]

Et AbdAllah Ibn al-Mubarak (mort en 181H) a dit : "Les petits : Les gens de l’Innovation, sans rapport avec l’age ». Il a dit aussi : « Ceux qui parlent selon leurs opinions".

 

[1] (Rapporté par Tabarani dans al-Kabir, Al-Lalakai dans Charh Usul al-Itiqad n°102. Authentifié par Al-Albânî dans Sahîh al-jâmi’ n°2207 et As-silsila as-sahîha n°695. Ibn Mubârak dans « Az-zuhd » n°52 et par ibn AbdilBarr dans Jami' Bayan al-'Ilm n°1051)

Nassiha de Sheikh Fawzan (hafidahu Allah)

"Ceux qui se réclament de la da’wa (prêche salafi) de nos jours, il y a parmi eux des égarés qui veulent faire dévier les jeunes et détourner les gens de la vraie religion et diviser la djamaa des musulmans et les faire tomber dans la fitna. Et Allah (soubhanou wa ta'ala) a mis en garde contre ceux là : {S'ils étaient sortis avec vous, ils n'auraient fait qu'accroitre votre trouble et jeter la dissension dans vos rangs, cherchant à créer la discorde entre vous. Et il y en a parmi vous qui les écoutent. Et Allah connait bien les Zalimoun} (Sourate 9, verset 47)..." (Tiré de "Al-Mountaqa" tome 1 page 320)

18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 20:20

error_button.png Sheikh Ahmad Bâzmoul -qu'Allah le préserve- a dit :

 

"Aussi, fait partie de la voie des salafs-qu'Allah soit satisfait d'eux-, la voie que nous devons suivre et à laquelle nous devons nous conformer, ceci : lorsqu'un homme se présentait à eux pour dispenser des cours et pour enseigner, ils ne s'asseyaient pas auprès de lui ni ne prenaient de lui (la science) ni ne l'entouraient, jusqu'à ce qu'ils soient sûrs de l'authenticité de sa doctrine et de la rectitude de sa voie ; ils interrogeaient à son sujet comme s'ils voulaient le marier. Par contre nous, nous qui sommes salafis, quel que soit celui qui vienne, se lève et enseigne, on s'assoit devant lui, et, ensuite, nous découvrons soit que cet enseignant est un "salafi de nom" mais qu'en réalité, il s'en mêle les pinceaux, soit que c'est un sectaire (hizbi) à la base.

 

 

C'est alors que les jeunes salafis, qui ont étudié auprès de lui, se mettent en divergence avec les autres jeunes ce qui mène aux concurrences et aux dissensions. Ainsi, les jeunes qui se sont rassemblés autour de cet inconnu s'opposent à leurs frères salafis connus et ça va jusqu'aux insultes, puis ils montent les gens contre ce groupe de salafis! ô mon frère! Ceci est une erreur, ceci est faux! Il t'est interdit, -sois attentif, la question n'est pas à prendre à la légère !-, il t'est religieusement interdit d'acquérir la science chez celui dont tu ignores la situation, de même qu'auprès de celui qui n'a pas été recommandé et dont la parole n'est pas acceptée (par les gens de science), cela t'est interdit, car cette science est une religion, et toi donc, tu adores Allah en pratiquant cette religion,

Est-ce que tu adores Allah à travers une voie acquise d'un mauvais individu ou plutôt celle venant d'un homme de Vérité ? D'un homme de Vérité, bien sûr ! Cependant, certains salafis, non, jamais: un inconnu leur apparaît, se met à prêcher et ils se regroupent à ses côtés. Il leur enseigne l'exégèse (tafsir), des ahâdîths (pl.: hadith, c.-à-d. : narrations prophétiques), les règles jurisprudentielles, et il leur enseigne telle matière, les sciences-outils : langue arabe, fondements de jurisprudence, grammaire...et ils se rallient autour de lui alors qu'ils ne savent pas quel est son état. Ensuite, il encre en eux des fondements erronés, il les forme sur des bases contraires à la salafiyah (voie salafie) tout en déformant les fondements salafis par du laxisme et en leur donnant une fausse interprétation. Ainsi, il démolit les jeunes.Non, par Allah! Je ne m'assois pas auprès de lui jusqu'à ce que je sache qui il est et que j'interroge à son sujet. Par Allah! Que tu t'assoies chez toi à la maison avec ce que tu connais concernant la prière, l'aumône et le jeûne est mieux pour toi que de t'asseoir chez un homme qui t'égarera, car si tu t'égares, tu ne sais pas si tu seras avec les gens du Paradis ou les gens du Feu. On a demandé à l'Imam Ahmad (rahimahou Allah) : " L'homme qui est des gens de la Sunnah -il fait donc partie des gens de la Sunnah-, s'il meurt alors qu'il commettait des pêchés, est-il un homme mauvais dont la demeure dans la tombe sera le Feu? Il répondit : "Tais-toi! Car, certes, si l'homme meurt sur la Sunnah, sa tombe sera un jardin parmi les jardins du Paradis". On lui dit alors : "L'homme qui fait partie des gens de l'innovation alors qu'il est assidu et dévot ?" (c.-à-d.: est-ce que cela lui profère un statut élevé?). Il rétorqua :" Tais-toi! Car l'homme parmi les gens de l'innovation, sa tombe est un gouffre parmi les gouffres de l'Enfer : perdition! Perdition!

Et c'est pour cela qu'il convient que tu saches, si tu es salafi, qu'il ne faut pas t'asseoir chez celui qui apparaît au devant de la scène, jusqu'à ce que tu connaisses sa situation. Et comment connaître sa situation? Eh bien, grâce à l'éloge des savants, en les interrogeant à son sujet. Oh mon frère, rends-toi chez lui et demande lui: "Qui es-tu?" et "Chezqui as-tu étudié?", "Qui sont tes Mashayikhs (maîtres, savants, professeurs) ? - si tu peux l'atteindre bien sûr- S'il te répond : "Par Allah, j'ai étudié (par exemple) auprès de Shaykh Souhaymi, Shaykh Louhaydan, Shaykh Rabi' ", alors prends contact (avec eux pour te renseigner à son sujet), car certains assistent aux cours de Shaykh Rabi' ou de Shaykh Souhaymi ou encore de tel Shaykh alors qu'ils sont Hizbis, donc interroge à son sujet. Ou encore, il se peut que cet individu était salafi et qu'ensuite il a changé, donc pose des questions à son sujet, ne t'assoies pas immédiatement! O mon frère! Procure-toi les cassettes de Shaykh Ibnou 'Uthaymin, de Shaykh An-Najmî, de Shaykh Ibnou Bâz – que la miséricorde d'Allah soit sur eux-, de Shaykh Rabi', de Shaykh Al-Fawzân et écoute-les ; il ne t'est pas imposé d'être présent auprès de cet inconnu? Ceci est donc une méthodologie et un comportement parmi les comportements des Salafs, si tu es salafi."

 


right and down arrow Sheikh Ahmad Bâzmoul - hafidahu Allah


right and down arrow Source : http://www.sahab.net/forums/index.php?showtopic=121374

right and down arrow Traduit par: www.centre-al-forqane.be

Partager cet article

Repost 0
Published by conseils-aux-salafis - dans Sheikh Ahmad Bâzmoul
commenter cet article

commentaires